Tête basse et cul collé

par Paonam  -  13 Avril 2017, 20:49

Folie manifeste et ostensible, article douze d'une constitution légitime, qui contorsionne les alinéas disparates. Le temps de faire bonne figure, face à un monde utopique qui en veut pour son argent, et qui prouve que deux degrés ou quatre sont des considérations de malades. Tout cul calé dans un fauteuil de cinéma muet. Quatre raisons pour installer une clim renforcée, c'est bien assez pour supporter la longue énumération des crimes réprimandés par de bonnes et justes paroles, emballées par toutes les précautions d'usage.

Cadre non valide, en dehors des urnes funéraires molles. Quand c'est l'heure de penser à rassembler le sable pour y enfouir les incongruités notoires qui retardent l'envoi d'objets en plastique fossilisé sur mars, avec des baisers de chaperon rouge, s'il vous plaît. Parce que la politesse c'est pas fait pour les étoiles, mais il y a des conventions qui se respectent à peu près dans tous les domaines de la sciences, à supposer que l'avenir existe autrement que sous la forme d'un chien affamé.

Tête basse et cul collé
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :