Passé chromatique

par Paonam  -  29 Mars 2017, 20:01

Y a des trains avec de grosses joues d'autrefois, du métal rond et lourd et des moustaches fumantes. Des bruits, des tonnes de bruits générés par la déglutition violente du charbon. La masse et la présence de cette chevalerie ronde coupe la plaine en deux, tel un trait de bande passante au maximum de ses possibilités, suivant le fil chromé de ce qui ne se produit qu'une seule fois.

 

Après, l'enfant veut la loco, le péril et l'outrance. L'enfant veut des rêves à gogo et du savon du bout du monde. L'enfant veut des films drôles rien que pour lui, et des maquettes grandeur nature avec de vrais parfums de caoutchouc et de peinture. 

 

Y a des fragments de métal incrustés dans le bureau, des ponctuations sur les meubles, et des défauts.

 

C'est une grande tâche que de se tenir au courant des choses.

 

Impossible de restituer le moindre éclat d'espérance à la place d'un autre.

 

Passé chromatique
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :