Total, pas par hasard

par Paonam  -  13 Décembre 2016, 10:31

Un matin je me réveille, la bouche pleine de rêves extrudés, d'où parviennent à s'échapper deux ou trois perdrix effrayées. C'est le Moyen âge qui revient en force, avec ses facilités de paiement, ses habits connectés à l'ancienne, sa bravoure. Je n'ai pas voulu être spectateur de ce que l'on m'a offert, alors que voulez vous que je rende, de manière abrupte. Des solutions confuses, des slogans, du carnaval de footballeur reconverti ? De toutes façons, puisqu'il faut restituer l'énergie prise, autant puiser dans le vrai-faux, c'est à dire des chansons pour des produits de marque diverses, incorporées à la partie immatérielle de mes quelques neurones. Cela s'appelle vivre heureuse, dans le brouillard chaud d'un instant. Quatre syllabes, un un bec, et un ventre face à la mer. Dans un environnement pollué mais jalonné de bonnes intentions. Sinon adieu veaux vaches et bicyclettes. Sinon bagnole au garage, et cuisine pour soi-même, avec Fiasco, le chien qui ne s'avoue pas vaincu, et qui tire sur sa chaîne pour faire avancer la maison.

Total, pas par hasard