Senzo

par Paonam  -  15 Octobre 2016, 19:40

« On est passé à la Senzo » C’est une phrase qui vaut bien dix euros, une phrase murmurée comme une évidence, comme une pub, sans forcer. C’est exactement le prix de l’ancienne cafetière que je suis venu acheter, une Rowenta rouge aux bruits caractéristiques de succions et soupirs mêlés.

J’aurais dû entendre Senseo, bien sûr, qui est une nouvelle façon de faire du café à l’aide de dosettes aux couleurs chatoyantes. C’est un truc qui aurait certainement plu à ma mère. Une marque à la fois de machine et de café, un nouveau style de vie quoi, quelque chose de suffisamment révolutionnaire qui s’inscrit dans le quotidien et qui fait  qu’on y passe  et qu’une fois qu’on y est passé, on y reste.

Involontairement le mot s’accroche à mon imaginaire de base qui ne se contente pas d’une simple histoire de café. Qu’est ce que ça peut être, cette Senzo dans laquelle vous êtes et pas moi, avec mon objet d’obsolescence programmée sous le bras. Il se cache quelque chose dans cette façon de chuchoter, mystère…

 

 

 

 

Senzo
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :