Noéno

par Paonam  -  30 Octobre 2016, 09:46

Il est bizarre ton métro qui va directement à la station Vérité,

mais en passant par le tunnel des souvenirs, qui n’en finit pas.

Il ne fait aucun bruit. « C’est normal » dis-tu. Et je te crois, parce que tu as de belles chaussures.

Elle broie du noir, ta nouvelle machine de jardin qui fabrique de la paille, en silence. Tes chats ne sont pas effrayés. « Il ne faut rien qui les dérange » car ils sont à la fois doux mais fragiles comme du polyamide certifié. « Pas deux comme elles ». Et je te crois, car tu connais personnellement Noéno.

Ça me fait drôle d’y penser encore, alors que je suis dans un train qui s’éloigne, dans un fracas rassurant de franchissement d’aiguillage . Dans un train où ne manquent pas les places assises.

Noéno
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :