Cycle court

par Paonam  -  19 Octobre 2016, 18:33

C'est toujours compliqué, dans un couple, la brume en novembre, quand il y en a un qui veut naviguer et que l'autre préfère rester à la péniche des fringues.

Je proteste pas pour nager jusqu'à l'écluse, même s'il reste des traces de gyrophare sur le maillot. C'est plus compliqué aussi, quand on joue le 12, et que c'est le 13 qui gagne. Ce sont les épreuves de la vie, me disaient hier, trois vieilles à table qui semblaient bien d'accord entre elles.

Nul n'est prophète en sa communauté de commune, me dis-je, en sachant bien que cette dernière s'est faite annexer par la ville la plus proche qui frime parce qu'elle a un hôpital et une équipe de Rink hockey.

Faut bien se mettre d'accord pour savoir qui paye le voyage et qui se charge de mettre les jetons dans le monnayeur du lavomatique.  Je peux me bercer de paroles hypnotiques devant le hublot du spoutnik, mon t shirt ne sera pas plus sec à la fin du cycle économique. En revanche, ça se simplifie dans le couple, quand le soleil se lève sur la mer endormie et que la péniche commence à glousser sur le bord du quai.

On s'occupera des procédures d'adoption de chien enragé à notre retour.

D'ici là, vive le canal libre, après les tests de flottabilité réussis par notre pop-pop ivre.

Cycle court
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :